Thomas Senf
 

Filtrage du produit

  • Retour

Différents systèmes de freinage

Dans le cas d'un absorbeur pour via ferrata, l'énergie de la chute (qui dépend de la hauteur de chute et du poids) doit être absorbée dynamiquement. Conformément à la formule « énergie = force x distance parcourue », cette approche est réalisable de deux manières : par une distance de freinage longue avec une force de freinage réduite (effet de corde élastique) ou par une distance de freinage courte avec une force de freinage élevée (effet d'atterrissage sur un sol en béton). En via ferrata, les forces de freinage générées lors de l'amortissement ne sont pas constantes. L'évaluation et l'optimisation des dispositifs de freinage passent par la mesure de leur courbe temporelle et la représentation de cette dernière sur un diagramme force/distance parcourue. Dans ce cas, la zone sous la courbe correspond à l'énergie engendrée lors de la chute et qui doit être absorbée par le dispositif de freinage.

Absorbeur à corde

Au début de cette courbe, les absorbeurs à corde classiques génèrent un « pic » caractéristique, autrement dit une brève force maximum avec une force de choc relativement élevée, pendant laquelle la majeure partie de l'énergie est absorbée. Dans la mesure où, sur les absorbeurs pour via ferrata homologués, cette force de choc figure dans la plage admissible, ils sont satisfaisants pour des adultes de poids normal. Concernant les personnes légères ou les enfants, un glissement très faible de la corde de freinage est en revanche possible. Dans ce cas, l'action du frein est quasiment statique et il en résulte des forces élevées, potentiellement dangereuses pour les enfants.

Courbe caractéristique de la force de freinage avec absorbeur à corde

Amortisseur à sangle

Sur les nouveaux amortisseurs à sangle Tec Step Via Ferrata, l'absorption de l'énergie de la chute s'effectue par une rupture de la liaison entre deux sangles tissées ensemble. L'augmentation de la force de cette liaison selon quatre paliers permet d'accroître progressivement la force de freinage. Ceci permet d'éviter la production d'une force initiale élevée, comme c'est le cas sur les systèmes de freinage à corde. L'amortisseur à sangle, dont la structure est entièrement à base de matières textiles, est dépourvu de parties métalliques, ce qui garantit son fonctionnement fiable quelles que soient les conditions météorologiques.

Courbe caractéristique comparée de la force de freinage avec un absorbeur à sangle et un frein à corde.

Les longes de via ferrata assurent une protection en cas de chute. Du fait du parcours souvent parsemé d’échelles et des ancrages protubérants (risque de blessure élevé), il est toutefois impératif d’éviter toute chute en via ferrata. Ce type de danger doit être évalué dès la planification de la sortie : lors du choix d'une via ferrata, le niveau de difficulté doit être déterminé en ménageant une marge suffisante au regard des aptitudes propres du grimpeur. Il convient d'éviter les progressions à la limite de la chute. Pour les adultes néophytes, Mammut recommande également de prévoir l'assurage supplémentaire d'un partenaire équipé d'une corde d'escalade. Un assurage supplémentaire par le haut au moyen d'une corde est impératif pour les enfants.