Robert Boesch
 

Filtrage du produit

  • Retour

Prévention des détériorations

Une longe de via ferrata est un accessoire d'usage courant. Chaque utilisation réduit sa durée de vie Même la meilleure longue atteint, à un moment donné, un état où ses réserves de sécurité sont insuffisantes. Mais, la plupart du temps, son remplacement intervient plus tôt, quand elle a déjà beaucoup perdu en confort d'utilisation. De nombreux facteurs peuvent endommager une longe d'assurage : effort lié à une chute, abrasion sur les rochers et le câble métallique, ou rayonnement UV. L'humidité et le gel altèrent les performances de la corde de freinage. Les plus grands facteurs de risque restent cependant la saleté, ainsi que les détériorations chimiques et mécaniques.

Salissure

La salissure de la corde ou sangle de freinage gêne surtout la manipulation, mais peut également renforcer les frottements du système de freinage et augmenter ainsi la force de choc. La poussière de granit et le sable sont dangereux pour la corde car les grains de quartz s'infiltrent à l'intérieur et peuvent endommager l'âme. Ces dommages se repèrent sous la forme de zones molles ou de différences d'épaisseur. Ne posez donc pas votre longe de via ferrata dans les endroits sales et ne marchez pas dessus.

Détériorations mécaniques

Des éléments à arêtes vives le long de la via ferrata, par exemple des câbles protubérants, peuvent endommager la corde ou la sangle de longe. En cas de marques de cisaillement sur la gaine de la corde ou d'entaille sur la sangle, il faut remplacer la longe. Si l'examen visuel révèle une détérioration, par exemple liée à une chute de pierres, il est généralement conseillé de faire vérifier la fiabilité du matériel par un revendeur spécialisé.

Détériorations chimiques

Hormis en cas de chutes impliquant des arêtes vives (ce qui est improbable lors des via ferrata), les quelques ruptures de corde constatées à l'heure actuelle, ont toutes été provoquées par l'action d'un acide. Ce type de détérioration est invisible à l'œil nu. Par conséquent, il est impératif de maintenir votre longe à l'écart de tout acide (par exemple, électrolyte de batterie automobile) ! De même, évitez les marquages aux stylos-feutre, car ces derniers utilisent un solvant dont l'action sur le matériel est imprévisible.

Efforts liés à une chute

Vous pouvez utiliser la longe pour vous reposer un court instant en suspension, sans risque pour son fonctionnement. Toutefois, dès qu'une véritable chute a entraîné le déclenchement du système de freinage de la longe, celle-ci doit être remplacée. Il en va de même pour les longes équipées d'un absorbeur à corde ou d'un absorbeur à sangle. Même si le frein de la longe n'a subi aucun dommage visible, celle-ci doit être remplacée après une chute. Des dommages mécaniques non visibles peuvent en effet avoir détérioré l'absorbeur durant la chute, de sorte que la fonction de freinage ne sera plus garantie. Sur les longes avec amortisseur à corde, il arrive que la corde de freinage ne se repositionne pas dans son état d'origine à la suite d'une chute. La corde de freinage peut également devenir inopérante en raison de la charge thermique subie lors de la chute (échauffement dû au frottement), sans que ces dommages soient visibles.

Quoi qu'il en soit, évitez absolument les chutes en via ferrata, car les échelles et éléments métalliques protubérants peuvent provoquer des blessures.