Daniel Arnold
 

Compte rendu de la séance photo


Le shooting du visuel clé montrant le test des nouveaux matériels d’escalade, qui s’est déroulé les 26 et 27 avril 2010, a été une réussite totale.
Malgré notre arrivée tardive le vendredi soir, nous avons été très chaleureusement accueillis par tous les membres de Mammut, athlètes comme employés. Les participants étaient venus de partout : Slovénie, Italie, Allemagne, Autriche, Japon et Suisse. Un vrai melting-pot international !


Les conditions météorologiques risquant d’être trop mauvaises pour la séance photo le premier jour, nous avons quitté notre base située sur le col du Klausen pour nous rendre directement dans le Tessin. C’est là que se sont déroulés les tests des produits. Après une première présentation des nouveautés, des petits groupes se sont vus attribuer un ensemble de produits à tester. Je faisais, pour ma part, partie du groupe des « testeurs de chaussures ». Après avoir procédé à des tests en escalade intensive, nous nous sommes efforcés d’émettre observations les plus pertinentes possibles. Ces essais ont vraiment été très amusants car nous avons travaillé directement avec les chefs de produit, qui étaient les meilleurs interlocuteurs pour recueillir nos avis.


Lorsque nous sommes rentrés à notre lieu d’hébergement, une surprise nous attendait. Pour le dîner, le restaurant avait été décoré d’une manière extrêmement chic et élégante. En plus, les plats et boissons nous ont été amenés non pas par des serveurs, mais par les chefs de produit eux-mêmes. Un programme de divertissement avait également été prévu : durant la pause, nous avons été comblés par les facéties de deux clowns hilarants. C’est repus et satisfaits que nous sommes partis nous coucher en pensant au lendemain, jour de séance photo du visuel clé.


Le réveil a retenti dès 7 heures, ce à quoi je ne suis guère habituée en tant qu’étudiante... Raquettes à neige, bâtons, Barryvox et harnais ont été rapidement distribués, puis nous nous sommes mis en route pour le col du Klausen. Après une balade en raquettes à travers la neige printanière, nous avons finalement atteint le site de la séance photo, logé au cœur d’un splendide panorama. Les cordes prévues pour la photo étaient déjà installées. Une fois l’instruction de nous mettre en place reçue, nous avons commencé à nous hisser sur les cordes à l’aide de poignées d’ascension. Ce fut particulièrement difficile pour Rudi qui ne possédait ni poignée d’ascension ni grigri et a dû se démener avec les moyens du bord. Notre sympathique camarade italien est finalement parvenu à nous rejoindre et Röbi Bösch a commencé à nous mitrailler.


Il a fallu pas moins d’une heure pour que nous parvenions à tous regarder dans la même direction, ce qui était loin d’être évident car les cordes pivotaient, nous entraînant dans leur mouvement. Des gouttes nous tombaient dessus de temps en temps, ajoutant à l’inconfort de notre situation. Après l’annonce de la délivrance « c’est dans la boîte ! », nous avons pu commencer le démontage.


Il ne restait plus qu’à rentrer au bercail, toujours en raquettes. Le chemin du retour fut ponctué par quelques trébuchements réjouissants ! Une fois en bas, il était déjà temps de nous séparer et de prendre le chemin du retour.

Auteur
Anna Stöhr, athlète Mammut Pro Team