Daniel Arnold
 

Le voyage


« Non, il ne s’agissait en aucun cas de vacances », a commenté en riant David Lama à propos de ce voyage en Malaisie. Début février, il a pris la direction de Kuala Lumpur, accompagné de l’équipe d’ouvreurs. Deux semaines plus tard, le Sultanat de Perlis disposait de deux nouveaux sites d’escalade, l’équipe d’ouvreurs avait été allégée d’un bon millier de chevilles à expansion et l’élite de l’escalade avait découvert une superbe destination culturelle.

Les quelque 100 nouveaux itinéraires couvrent des difficultés allant de 5c à 8c+ (« Pas pour les nuls »), voire 9a (« Fièvre de la jungle »). Outre la chaleur, Reini Scherer, David Lama et leurs assistants locaux ont du affronter toutes sortes de difficultés naturelles : attaques de chauves-souris, excréments de singe de toutes sortes, phobie des serpents... Malgré tout, le tracé des voies s’est déroulé en un temps record.


Dès l’arrivée des athlètes de Mammut, le programme prévoyait l’inauguration des voies ouvertes par David et Reini, mais après un détour pour une audience avec le Sultan Tuanku Syed Sirajuddin. Celui-ci s’est montré tellement intéressé par l’escalade qu’il a lui-même effectué la reconnaissance d’un parcours avec son épouse et mis gratuitement son hélicoptère privé à disposition de l’équipe en signe de bienvenue. En retour, le sultanat s’est vu gratifié de deux nouveaux sites d’escalade, un attrait touristique assurément non négligeable.