Thomas Senf
 

Filtrage du produit

  • Retour

Types de corde

En principe, on distingue trois types différents parmi les cordes de montagne dynamiques, convenant pour des activités distinctes et testées selon des normes spécifiques.

Cordes à simple

Les cordes à simple représentent la forme «classique» de cordes pour l’escalade. Selon leur diamètre et longueur, elles peuvent être utilisées dans la plupart des domaines d’application. L’avantage principal réside dans le maniement simple. Il est à noter que les voies ne peuvent être escaladées que jusqu’à la hauteur correspondant à la moitié de la longueur de la corde s’il faut redescendre en rappel ou en moulinette.
Les cordes à simple sont proposées en diamètres allant de 8,9 jusqu’à 11 mm, pesant entre 52 et 77 grammes par mètre. Elles supportent en brin simple au moins cinq chutes normées avec un poids de 80 kg.

Cordes jumelées

Les cordes jumelées sont utilisées exclusivement avec deux brins, toujours mousquetonnés ensemble dans chaque point d’assurage intermédiaire (= technique de corde jumelée). Les deux brins offrent une redondance, et par là, une sécurité accrue lors d’une chute sur arêtes vives. Elles conviennent donc particulièrement pour les escalades alpines ou les courses sérieuses avec possibilités de retraite. Elles offrent le maximum en réserves de sécurité, et elles permettent de pratiquer le rappel sur la longueur totale de la corde. Avec un diamètre de 7,5 jusqu’à 8 millimètres et un poids par mètre de 38 à 45 grammes, elle pèsent en double brin approximativement la même chose que les cordes multichutes à simple. Lors du test normalisé, elles doivent retenir 12 chutes normées avec 80 kg en brin double.

Cordes à double

La résistance et le poids des cordes à double se situent entre les cordes à simple et les cordes jumelées. Elles n’offrent une sécurité conforme aux normes que si elles sont utilisées en double brin. Pour cela, on a cependant le choix entre la technique de corde jumelée en faisant passer simultanément les deux brins dans les assurages intermédiaires, et de la technique de corde à double en mousquetonnant le brin «gauche» et le brin «droit» séparément dans des assurages distincts. Cette dernière technique autorise une disposition de corde produisant moins de frottement lorsque les points d’assurages intermédiaires sont fortement décalés latéralement, tout en réduisant la force de choc – particulièrement intéressant dans le terrain « aventure » où l’on ne s’assure que par des coinceurs et ancrages similaires. Les cordes à double sont testées en brin simple avec un poids de chute de 55 kg, et elles doivent retenir cinq chutes normées. Elles ont diamètre compris entre 8 et 9 millimètres et un poids par mètre de 41 à 55 grammes. Elles sont utilisables pour assurer les deuxièmes de cordée chacun sur un brin.