Daniel Arnold
 

Filtrage du produit

  • Retour

Conseils issus de la pratique

Les harnais d'escalade sont des accessoires dans la panoplie du grimpeur qui ne posent en général aucun problème ; ils sont simples d'emploi et sûrs à cent pour cent. Toutefois : votre vie dépend du harnais. Veillez par conséquent à vous en servir correctement en toutes circonstances. Quelques habitudes de sécurité vous aideront à éviter les erreurs.

Contrôles des boucles

Vérifiez que toutes les boucles sont verrouillées correctement lorsque que vous enfilez votre baudrier. Les boucles repassantes ne sont sûres que lorsque la sangle de ceinture est repassée dans la boucle. Un repère de danger visible sur les baudriers Mammut vous avertit en cas d'oubli. Les sangles de verrouillage doivent, comme les extrémités de cordes pour les nœuds, dépasser suffisamment de la boucle. Sur tous les harnais Mammut, une couture de couleur contrastée indique si la réserve de sécurité est suffisante. Contrôlez régulièrement la position correcte des cuissards réglables.

Assurage

Assurez-vous toujours directement avec la corde et non avec les mousquetons, car ceux-ci introduisent un facteur d'incertitude dans le système.

Passer la corde à travers les deux boucles de la sangle abdominale et du pontet. Cela crée une redondance grâce aux deux boucles et des avantages de manipulation grâce à une meilleure position de suspension lors de la reconnaissance de la voie. Mammut a mis au point le Protector pour éviter le cisaillement sur le pontet. Certes, l'anneau d'assurage résiste à une force de 15 kN selon la norme. Néanmoins, il perd en résistance à cause des cisaillements et de l'usure, et son état irréprochable est primordial. Il est bien sûr utilisé pour l'encordement au système d'assurage et de rappel. Vérifiez régulièrement les coutures aux points de cisaillement et procédez au remplacement anticipé du harnais en cas d'usure.

Contrôle avec le partenaire

Le stress et la foule (murs d'escalade), ou encore la routine sont les principales causes d'erreur survenant lors de l'encordement ou la mise en place des assurages. Il est déjà arrivé que des grimpeurs fassent des chutes mortelles car ils se sont encordés sur la boucle porte-matériel. Les contrôles croisés de routine avec le partenaire sont donc essentiels. Accordez-vous trente secondes pour un contrôle individuel et croisé avec le partenaire : Toutes les boucles sont-elles verrouillées ? Êtes-vous bien encordé ? Les nœuds sont-ils bien serrés ? Le système d'assurage est-il accroché correctement ? La conduite de corde est-elle correcte ? Le verrouillage est-il assuré ? Si tel est le cas, bonne escalade !

Observez de temps à autre votre partenaire et vérifiez qu'il est correctement assuré. Le maître-mot est : la confiance...

L'entraînement à la chute

Quelle que soit votre chute, une ceinture Mammut ne vous laisse pas tomber. Néanmoins, il est important d'apprendre à tomber. Apprenez la « technique de chute » correcte en salle ou dans un parc d'escalade, afin de profiter pleinement des activités sans peur de tomber et de réagir automatiquement en cas de danger réel.

Préparation

Pour s'entraîner à chuter correctement, choisissez un endroit, si possible, calme et agréable avec suffisamment de place pour le partenaire assureur et des points d'assurage solides (salle, amarrage à coller). Pour vos premières tentatives de chute, vous avez besoin d'un terrain « adapté à la chute » : vertical ou légèrement en surplomb, et ne présentant aucun risque de collision avec un obstacle. Lors de la chute, maintenez une distance suffisante par rapport au sol et dosez soigneusement la hauteur de chute (celle-ci va toujours plus bas qu'escompté). Ainsi, un point d'ancrage situé à hauteur du pied constitue déjà une hauteur importante.

Chute

Écartez-vous de la paroi en la repoussant doucement avec les quatre membres, pour ne pas glisser le long de celle-ci, mais pas trop fort pour ne pas revenir la heurter violemment. Entraînez-vous à bien doser votre chute en utilisant au début la moulinette (sauter avec un peu de mou dans la corde). Pensez à adopter la bonne position en tombant : position verticale, abdominaux tendus, dos légèrement arrondi, jambes légèrement écartées vers l'avant, genoux légèrement fléchis, les deux mains tenant la corde au niveau du nœud d'encordement. Lâchez les mains de la corde au moment du freinage et amortissez le choc sur la paroi en répartissant la force avec vos quatre membres.

Entraînement à l'assurage

Pour le partenaire, l'apprentissage de la chute est l'occasion de s'entraîner à assurer. Un « assurage en douceur » réduit la violence du choc. Pour cela, il se met légèrement en position accroupie et se redresse lors de la chute ; les partenaires assureurs nettement plus lourds doivent sauter activement. Il est recommandé aux partenaires assureurs nettement plus légers (à partir d'environ 20 kg de différence) de s'assurer eux-mêmes, si possible un peu à distance de la paroi.