Thomas Senf
 

Filtrage du produit

  • Retour

Sauvetage d'avalanche

Pour le sauvetage de personnes ensevelies sous la neige, les 20 premières minutes sont décisives car leur probabilité de survie est encore de 85 % ; ensuite, elle baisse considérablement. De plus, il faut tenir compte du fait que la recherche et le sauvetage d'une seule victime d'avalanche prennent en moyenne 20 minutes. Quand on lit cela, on se rend compte à quel point chaque seconde compte et combien une bonne utilisation du matériel d'urgence peut être précieuse.
Sauver les personnes ensevelies est une véritable course contre la montre ! C'est pourquoi le sauvetage des victimes par leurs compagnons constitue leur plus grande chance de survie. Cela signifie qu'elles sont localisées et dégagées par les autres membres de leur groupe immédiatement après l'avalanche.

Comportement lors de l’avalanche

En tant que personne emportée:

  • Tenter de fuir vers les côtés
  • Se débarrasser des skis/surf et des bâtons (effet d’ancre)
  • Tenter de rester à la surface
  • Fermer la bouche, se protéger le visage avec les bras (libérer les voies respiratoires lorsque l’avalanche s’arrête)

En tant que témoin:

  • Observer le point de disparition de l’enseveli et le sens d’écoulement de l’avalanche.
  • Déterminer la bande de recherche primaire

Plan d’urgence

Le plan d’urgence répertorie les mesures élémentaires permettant de porter secours à une personne en danger.

  • Prendre une vue d’ensemble de la situation 
  • En cas de recherche active de la victime avec un DVA : activer le mode de recherche « SEARCH ».
  • En cas de non participation aux recherches : activer la fonction SD-Sauvetage (PULSE Barryvox uniquement).
  • Un sauveteur au moins doit utiliser son DVA tout en ouvrant grand les yeux et les oreilles. 
  • Une fois les recherches terminées, remettre tous les DVA en mode d’émission (SEND). 
  • Prévenir les secours de haute montagne  

Recherche de victimes d’avalanche

Procédé standard pour le nouveau DVA avec flèche directionnelle:

  1. Recherche de signal :

    zone de recherche jusqu’à la réception du premier signal. 
  2. Recherche grossière:
    zone de recherche à partir de la réception du premier signal jusqu’à l’environnement immédiat de la victime.

    Le motif de base de la recherche de signal fait place à l’affichage de la direction et de la distance des signaux.

      
  3. Recherche fine:
    zone de recherche dans l’environnement immédiat de la victime.
  4. Recherche du point d’ensevelissement :
    de la première opération de sondage à la localisation exacte de la victime.
  5. Ensevelissement multiple 
    La reconnaissance de motifs permet d’établir la liste des victimes, qui peuvent ensuite être signalées comme « retrouvées » à l’aide de la fonction de marquage. Grâce à ces deux fonctionnalités, il est possible de retrouver une grande partie des personnes ensevelies sans mettre en œuvre de procédures (méthodes de recherche) particulières pour le sauvetage de victimes multiples.  

Sauvetage 

  1. Localiser la ou les victimes
    Dégager la ou les victimes
  2. Premiers secours
  3. Alarmer