Thomas Senf
 

Filtrage du produit

  • Retour

Histoire

Albert Wenk, Responsable produit en 1983 pour l'habillement et désormais Directeur des ventes chez Mammut Sports Group, a participé activement à la mise au point du premier Soft Shell Mammut.

1965 EIGER, SUISSE

« À cette époque, tous les alpinistes portaient encore des pantalons en coton qui étaient rigides, lourds et provoquaient des démangeaisons », raconte Albert Wenk. Les grimpeurs préféraient essentiellement le Manchester Cord (coton).

1983 ALPSTEIN SÄNTIS, SUISSE

« C'est exactement ce dont j'ai besoin ! », affirma le grimpeur australien de classe mondiale Kim Carrigan à Albert Wenk, alors Responsable produit et lui-même grimpeur. Avec le spécialiste de l'escalade libre et le pantalon d'alpinisme, la société Mammut a, pour la première fois, discerné les avantages des matières élastiques dans les sens longitudinal et transversal pour les sports de montagne, et elle a ainsi révolutionné durablement le marché des pantalons.

« Alors que Yves Remy utilisait le nouveau pantalon pour l'escalade libre, la nouvelle selon laquelle nous avions un pantalon à séchage ultrarapide s'est vite propagée et tout le monde a voulu le sien. »

Au cours des années suivantes, la gamme a été étendue à d'autres pantalons d'escalade, d'alpinisme et de randonnée à ski, et même les revendeurs spécialisés ont été séduits.

2007 MASUA, SARDAIGNE

Aujourd'hui, le précurseur Mammut est leader sur de nombreux marchés et est même souvent appelé « The Soft Shell Company » (la société du Soft Shell) aux États-Unis. Les autres marques de la société Mammut Sports Group ont également renforcé leur présence sur ce marché : désormais, même Raichle joue la carte du Soft Shell et propose des chaussettes pour les activités de montagne. Avec sa gamme Soft Shell Wash et Soft Shell Proof, le spécialiste des farts et de l'entretien Toko étoffe sa gamme de produits pour Soft Shell.